Avant de commencer tout examen, le podologue va poser plusieurs questions au patient afin de connaitre les antécédents du patient et de déterminer le motif de consultation (raison pour laquelle le patient est venu consulter un podologue. Il est important d’avoir tous les éléments concernant la douleur du patient, car cela oriente déjà le podologue sur certains diagnostics, ou au contraire, lui permettront d’en éliminer d’autres. (localisation, ancienneté, mode d’apparition, profil évolutif, type de douleur, facteurs favorisants ou soulageant…)