–          Coupez régulièrement vos ongles en respectant leur forme physiologique.

–          Brossez vos ongles et les sillons pendant le bain.

–          Traitez la transpiration qui fragilise l’ongle lui-même et son environnement.

–          Portez des chaussures adaptées à la forme du pied et à l’activité sportive pratiquée pour éviter les chocs répétés sur l’ongle (comme un hématome sous-unguéal). Portez une attention particulière à la pointure chez l’enfant.

–          Si vous avez des ongles secs et cassants, appliquez des produits hydratants ou une préparation prescrite par votre podologue.

–          Si vous avez des ongles fragiles, appliquez des durcisseurs (vernis thérapeutique).

–          Privilégiez les chaussures confortables, aérées ou en cuir, aux baskets et autres chaussures synthétiques et trop fermées.

–          Pour prévenir les mycoses, évitez tout traumatisme (comme le port de chaussures trop courtes). Evitez également de marcher pieds-nus dans les endroits chauds et humides (vestiaires, piscines, saunas, douches collectives).

–          Séchez soigneusement vos pieds entre les orteils : les zones humides favorisent le développement des mycoses.

–          En cas de mycoses, lavez séparément bas et chaussettes.

Consultez votre podologue en cas de douleur ou de toute autre anomalie.

(Source: UFSP Union Française pour la Santé du Pied)